Funérailles et Deuil

La célébration des funérailles chrétiennes

“Passer par l’église” n’est pas seulement un acte social traditionnel, c’est aussi l’attente d’une parole de compassion, d’espérance, de paix, de vie. A travers les célébrations des funérailles, les chrétiens veulent accueillir dans la foi et l’espérance l’événement de la mort et le deuil qu’elle entraîne. La foi en la Parole de Jésus et en sa résurrection donne au chrétien la conviction que la mort n’est pas la fin de tout. Avec la résurrection du Christ, la vie triomphe de la mort. 

Avec les funérailles religieuses, la communauté chrétienne célèbre le départ de l’un des  siens. Il ne s’agit pas d’un sacrement. 

Une équipe de laïcs peut avoir la responsabilité d’accompagner les familles en deuil et de les aider et soutenir dans la préparation de la célébration religieuse.

En cas de décès, la famille peut directement contacter le presbytère pour fixer le jour et l’heure de la célébration des funérailles. A défaut, ce sont les pompes funèbres qui définissent avec le célébrant la date et l’heure des funérailles. Les célébrations ont lieu habituellement du lundi au vendredi (à 14h en période d’heure d’hiver, à 14h30 en période d’heure d’été.)

Deux possibilités se présentent :

– Soit une liturgie de la Parole de Dieu et des funérailles avec les rites de l’adieu et l’inhumation au cimetière. Une telle démarche peut être choisie par souci de vérité et permet plus de souplesse dans le déroulement. Dans ce cas, la famille et les proches du défunt sont invités à participer à l’eucharistie du samedi ou du dimanche qui suit les funérailles.

 – Soit des funérailles avec célébration de l’eucharistie selon le déroulement traditionnel. 

A propos de la crémation.

L’Église ne la refuse pas mais recommande plutôt l’ensevelissement du corps à cause de sa symbolique.  Le Christ, lui-même, a été enseveli. Lorsqu’une urne est mise en terre ou placée dans un columbarium, un membre de l’équipe d’accompagnement des funérailles, le diacre, quelqu’un de la famille ou de la paroisse peut conduire un court temps de prière au cimetière.

 

L’accompagnement des personnes en deuil

Quand survient un décès, la famille peut s’adresser au diacre ou à un membre de l’équipe d’accompagnement au deuil qui pourra la soutenir en lui proposant :

– une veillée de prière le jour avant les funérailles. Cette veillée permet à la famille d’entrer dans la phase du deuil. Celles et ceux qui ne pourraient être présents lors des funérailles peuvent prier avec la famille et manifester ainsi leur solidarité.

– un accueil  à l’église le jour de la célébration des funérailles

– une présence à ceux ou celles qui, après la célébration se retrouvent seuls et deviennent une proie facile pour certaines personnes indélicates. Ce suivi peut se traduire selon le souhait des personnes en deuil, par une présence en accord avec elles. Les entretiens peuvent aussi se dérouler en toute discrétion par téléphone.

– une aide pour différentes démarches (papiers ou autres) etc.

L’équipe d’accompagnement des funérailles vous assure d’une écoute attentive et d’une très grande discrétion.

Pour tout renseignement, vous pouvez vous adresser au diacre Roland VIDAL 03 88 69 93 07.